Tous les articles par Stéphanie Paul

Chargée de recherche F.R.S-FNRS – Université de Liège

Anathema

Ce carnet de recherche sera consacré à la thématique de la religion à une période particulière de l’histoire grecque antique, celle de la période hellénistique (323-30 avant notre ère). Les conquêtes d’Alexandre le Grand ont provoqué de profonds bouleversements dans toute la région méditerranéenne. D’une part, l’émergence de royaumes dirigés par ses successeurs a modifié les rapports de force sur l’échiquier politique : la perte de l’autonomie des cités, qui doivent désormais se placer sous l’influence des souverains, les conduisent à mettre en place diverses stratégies politiques et religieuses. D’autre part, l’élargissement du monde grec a mis en contact des populations de culture et de religion différentes.
Pendant longtemps, l’étude de la religion hellénistique a largement été négligée dans la recherche moderne, et a été perçue soit comme un déclin par rapport aux périodes antérieures, soit comme une transition vers l’empire romain. Faute d’analyses attentives des dossiers documentaires, elle a souffert d’une série de préjugés et de généralisations abusives, qui doivent aujourd’hui être remises en question.
Depuis quelques années, l’étude de la période hellénistique, et particulièrement, de sa religion, bénéficient d’un regain d’intérêt dans la communauté scientifique. L’objectif de ce blog est de s’inscrire dans cette actualité, afin de réévaluer avec davantage de nuances la spécificité des pratiques religieuses de cette période et son dynamisme, et de considérer ces changements dans la perspective plus globale de l’étude de la religion grecque, mais également de l’histoire de l’Antiquité.