Archives de catégorie : Évènements

New Call for Applications: Training Workshop in Digital Humanities, Oxford

A new call for applications is available for a training workshop on Digital Humanities in Oxford, July 14-18, 2014.

NeDiMAH Early-Career Researcher Bursaries for DHOxSS Humanities Web of Data Workshop
Deadline: 22 April 2014 Continuer la lecture de New Call for Applications: Training Workshop in Digital Humanities, Oxford

Conférences de F. Bosch-Poche à Liège sur Alexandre dans l’Egypte ptolémaïque et romaine

affiche Bosch-Puche

Dans le cadre du Séminaire international NEITH: Religions en contact dans la Méditerranée hellénistique, le Département de Sciences de l’Antiquité de l’Université de Liège annonce deux conférences sur le thème de la figure d’Alexandre dans l’Egypte ptolémaïque et romaine. Les conférences seront tenues par Francisco Bosch-Puche (University of Oxford, Oriental Studies), auteur de contributions de référence sur Alexandre dans les sources égyptiennes, notamment sur sa titulature pharaonique : Continuer la lecture de Conférences de F. Bosch-Poche à Liège sur Alexandre dans l’Egypte ptolémaïque et romaine

Upcoming conference: Table ronde « Femmes influentes dans le monde hellénistique et à Rome », Grenoble, MSH-Alpes, 24 January 2014

Table ronde « Femmes influentes dans le monde hellénistique et à Rome »

Grenoble, MSH-Alpes, 24 January 2014

flyer_FemmesInfluentes-2014

affiche table ronde GrenobleCette table ronde est la première d’un diptyque qui se poursuivra à Lausanne en juin 2014,
sur les femmes de pouvoir dans les monarchies hellénistiques et à Rome.
La démarche comparatiste entre deux périodes et deux mondes qui voient fonctionner
des cours, monarchiques ou impériales, permet d’approfondir le raisonnement et de poser
nettement la question des transmissions, des évolutions et des permanences dans le monde
aulique. Textes littéraires, inscriptions, monnaies seront utilisées dans ces réflexions. Cette
table ronde a pour but affirmé de créer le dialogue entre les chercheurs, qui sont invités à
présenter des communications «ouvertes», destinées à poser des questions auxquelles les
participants apportent leurs réponses éventuelles ou leurs propres interrogations.

Programme:

9 h 30 – « La ricchezza delle matrone: Ortensia nella dialettica politica al tramonto della repubblica »
Francesca Rohr et Tomaso Lucchelli, Venise
10 h 30 – « Die Schwester potentiell einflussreicher Männer »
Leonhard Burckhardt, Bâle
11 h 30 – « Il matrimonio con un’Augusta: forma di legittimazione? »
Francesca Cenerini, Bologne
14 h 00 – « Formen der Intervention einflussreicher Frauen »
Christiane Kunst, Osnabrück
15 h 00 – « Portraits de femmes, profils de reines ? Les femmes sur les monnaies
romaines provinciales, 40 av. J.-C., 68 apr. J.-C. »
Fabrice Delrieux et M.Claire Ferriès, Grenoble 2
16 h 00 – « L’impossible sénatrice, l’impossible impératrice. Titres,
dignités, privilèges et position sociale (Ier-IIIe siècles) »
François Chausson, Paris I

Contact : isabelle.cogitore@u-grenoble3.fr

Upcoming Conference: Présences divines sur gemmes magiques grecs, Paris, January 10th 2014

Upcoming conference on gods on gems

Journée d’étude organisée par Christopher Faraone, résident à l’IEA de Paris

Pierres magiques grecs sont une source importante mais peu étudié de l’information sur les croyances religieuses et magiques des différentes personnes vivant dans l’Empire romain . Ils sont « grec » par convention moderne , parce que la grande majorité d’entre eux portent des inscriptions en alphabet grec , et parce qu’ils semblent avoir été essentiellement un phénomène de la moitié orientale de l’Empire , bien que dans le passé, ils ont également été étiquetés comme « gnostique », « gréco -égyptien » et « gréco-romaine » . Ils semblent , en substance, ont été utilisés comme amulettes pour la protection , la guérison , la prospérité financière , la victoire et même des charmes d’amour et comme on pouvait s’y attendre , ils représentent souvent soit dans l’image , la symbole ou le nom des dieux les plus populaires de l’époque impériale , par exemple , Mercure , Isis , Hécate , Asclépios , Horus, Nemesis et ainsi de suite . Le 10 Janvier, nous allons consacrer une journée de la recherche pour discuter de ce que les présences divines sur pierres magiques peuvent nous dire sur les conceptions populaires de ces dieux , l’éventail de leurs pouvoirs et les rôles intimes qu’ils ont joué dans la vie des personnes qui ont acheté et propriétaires eux.

Official page: http://paris-iea.fr/evenement/presences-divines-sur-gemmes-magiques-grecs

 

New Publication: 4th Century Karia

A new publication on the topic of classical and Hellenistic Karia. Scholars in Hellenistic religion will be interested in the paper by G. Bockisch (†), P. Ruggendorfer, L. Zabrana, « Temple and altars for Greek and Carian gods. New evidence for religious life in Alinda during the late Classical and Hellenistic Period », p. 129-163.

4th Century Karia

Defining a Karia Identity under the Hekatomnids

Ed. by Olivier Henry

Series: Varia Anatolica XXVIII

The origins, identity and political behaviors of the Karians remain the subject of intense discussion among specialists. The political organization of Western Asia Minor during the 4th century BC offers an opportunity to explore such questions; it was during this period that local dynasts, the Hekatomnids, reached a position of authority in the region that allowed them to fully express their political ambitions and to promote their own material culture.

Analyses of various aspects of this material culture have led scholars to describe the Hekatomnids in very different ways. They have been portrayed both as Persian dynasts and Proto-Hellenistic Kings, although they were neither Greek nor Persian. This ambiguity is the result of attempts to approach the cultural identity of 4th century Karia in the light of the cultural power of its neighbors, rather than as the result of an intricate process of cultural interaction that included both local traditions and foreign borrowings.

Hekatomnid Karia is representative of the complex phenomenon of hybrid cultures that would later flourish in the Hellenistic World. Gathering specialists on Karian research, each offering a different approach, this book aims to cover a wide number of sources, from archaeological to geographical and historical. The collection of essays provides an interdisciplinary perspective, intended to revitalize discussions of the cultural dynamics relevant to 4th century Karia.