Séminaire international NEITH : Religions en contact dans la Méditerranée hellénistique

Université de Liège – Département de Sciences de l’Antiquité

Le Séminaire de recherche international NEITH nait en octobre 2012 de l’exigence de discuter les phénomènes de contact entre religions différentes traditions religieuses, tels que révélés par la documentation de la période hellénistique, avec une attention particulière pour leurs relations entre la période hellénistique et les ères précédentes. Dans le cadre d’un atelier international permanent, il s’agit de combiner les méthodes héritées du comparatisme en histoire des religions avec les paradigmes les plus modernes concernant les influences mutuelles entre cultures en contact, tout en reconnaissant aux dossiers documentaires la place centrale de cette recherche, qui est enrichie par l’apport de chercheurs aux expertises diverses.

Plutôt que considérer les dossiers hellénistiques du point de vue de leur résultat ultime, à savoir l’Empire romain multiculturel, Neith pose donc la question de discuter les phénomènes religieux révélés par la documentation postérieure à Alexandre par rapport aux traditions locales et internationales précédentes, les dernières étant dominées par le cadre politique établi par l’Empire perse.

Certains des thèmes à explorer peuvent être résumés dans les points suivants :

  1. reconsidérer les modèles interprétatifs et les catégories théoriques employées dans la recherche sur les contacts entre les religions de la Méditerranée orientale, avec une attention particulière pour la religion grecque, du XXe siècle à nos jours.
  2. analyser le travail interprétatif opéré par les anciens sur les traditions allogènes et son influence sur les modèles modernes.
  3. détecter les erreurs d’interprétation que les spécialistes d’un certain domaine opèrent par rapport à la documentation concernant d’autres cultures (en particulier pour les rapports entre les hellénistes et les spécialistes de religions non grecques).
  4. étudier contextes, acteurs et directions de possibles emprunts dans des dossiers documentaires précis

Le siège du projet se situant au Département de Sciences de l’Antiquité de l’Université de Liège, le séminaire est chaleureusement ouvert à la collaboration et aux suggestions de tous les chercheurs, services et groupes de recherches intéressés à entamer et/ou partager une discussion sur les thèmes ici décrits, dans un milieu informel mais structuré. Les organisateurs souhaitent avec un intérêt particulier la promotion de tables rondes internationales, qui permettent une confrontation ouverte et profitable entre des groupes de recherches réunies par des thèmes et des projets similaires, au-delà de leurs différences en ce qui concerne la langue, la formation et les approches méthodologiques employées.

Info: ste.caneva@gmail.com

Voir aussi le descriptif du projet: Neith_descriptif


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.